plaque commémorative en hommage au sergent Robert H. Kuroda

Une plaque commémorative en hommage au sergent Robert H. Kuroda

Afin de rendre hommage au sergent Robert H. Kuroda, tué lors de la bataille de Bruyères, Sébastien Roure, un habitant du territoire, nous a commandé deux plaques à l’effigie du soldat.

L’une d’elle sera installée sur le lieu où ce dernier a trouvé la mort. Elle permettra de faire perdurer le souvenir du Sergent dont le destin a croisé la route de Sébastien, un jour de balade en forêt.

Sébastien Roure offre une plaque commémorative en hommage au sergent Robert H. Kuroda

En 2021, alors qu’il se promenait en forêt, le regard de Sébastien Roure est attiré par le reflet d’un objet: celui d’une bague, de type chevalière d’école.
Les inscriptions anglaises présentes sur le bijou l’intriguent et le poussent à entamer des recherches sur son propriétaire. Celui-ci n’est autre que le soldat hawaïen Kuroda, membre du 442ème RCT, le régiment ayant participé à la Libération de la ville de Bruyères.
A force de persévérance et avec un peu de chance car il s’avère qu’à Hawaï il y avait une carrosserie qui portait le nom “Kuroda”, Sébastien contacte les gérants de société qui étaient bien de la même famille…
Le Vosgien finit donc par retrouver les descendants du soldat et entre en contact avec eux.

En 2022, le neveu du sergent Robert H. Kuroda arrive en France pour récupérer la bague. Il faut savoir que le souvenir de la bataille de Bruyères est encore très présent chez les anciens combattants hawaïens et leurs enfants. Les deux hommes se lient alors d’amitié et échangent d’ailleurs encore aujourd’hui régulièrement.

La plaque commémorative en l’honneur du sergent sera inaugurée en octobre 2024

L’histoire de cette trouvaille fait grand bruit aux Etats-Unis et surtout à Hawaii, où de nombreux livres en anglais sont par ailleurs consacrés à la bataille de Bruyères. La découverte de la bague du sergent Kuroda par Sébastien sera l’objet aussi de plusieurs articles et reportages.
“Le soldat Kuroda est très connu à Hawaï” nous a expliqué Sébastien, “il y a même un parc qui porte son nom”.

Et comme forcément une histoire comme celle-là laisse des traces, Sébastien prend contact avec l’association Chemin de la Paix et de la Liberté de Bruyères pour trouver le lieu exact où le sergent Robert H. Kuroda est décédé.

C’est sur la colline de l’Avison, à Bruyères, lors de la contre attaque américaine (voir encadré ci-dessous), que le sergent Robert H. Kuroda de la compagnie H, se distinguera héroïquement mais sera tué. Pour honorer sa mémoire, lors du 80e anniversaire de la Libération de la ville de Bruyères, Sébastien apposera la plaque qu’il nous a commandé. La seconde sera évidemment envoyée à Hawaï.

plaque commémorative en hommage au sergent Robert H. Kuroda 03

Histoire de la libération de la région de Bruyères

Bruyères fut libérée en octobre 1944 par le 100ème Bataillon d’infanterie d’Hawaii, dont faisait partie le sergent Robert H. Kuroda, intégré dans le 442ème RCT. La bataille de Bruyères dura 15 jours et fut l’une des plus grandes de l’armée américaine.
La cité est entourée du Nord-Ouest à l’Est par quatre collines (Haut de Helledraye, Buémont, Pointhaie et l’Avison) occupées par l’ennemi, il faut prendre ces collines avant de libérer Bruyères. C’est sur celle de l’Avison, où dans la nuit du 20 octobre 1944, le sergent Robert H. Kuroda de la compagnie H, se distinguera héroïquement mais sera tué. Il recevra la D.S.C. (décoration militaire des États-Unis) à titre posthume.
Et petite histoire dans la grande, c’est suite à ce fait d’armes héroïque, que Hawaï a obtenu son étoile sur le drapeau Américain !